Portage salarial : les avantages et inconvénients

portage avantages

Vous hésitez à vous lancer à votre compte, passer freelance, mais vous aimez être salarié ? Cet article est pour vous !

Quels sont les avantages du portage salarial ?

Le portage salarial est une forme de contrat qui permet à un travailleur indépendant d’exercer ses missions en toute indépendance et sécurité. En effet, la personne portée bénéficie d’un statut de salarié avec les avantages que cela implique : protection sociale, assurance responsabilité civile, droit aux congés payés et à la retraite… Le travailleur porté bénéficie également d’une formation continue.
Par ailleurs, le portage salarial permet d’éviter les contraintes du statut de salarié classique. En effet, il n’est pas nécessaire de créer une entreprise ni de se conformer à un cadre juridique strict.
Enfin, en optant pour le portage salarial, le salarié porté est libre d’organiser son emploi du temps comme il le souhaite et de gérer sa carrière comme il l’entend.

Le portage salarial est-il un choix judicieux pour les jeunes diplômés ?

Le portage salarial séduit les étudiants qui souhaitent exercer en toute indépendance. En effet, il s’agit d’un contrat de travail qui permet à la personne portée d’exercer ses missions sans avoir à créer sa propre société. De plus, le portage salarial permet d’exercer une activité professionnelle sans être soumis aux contraintes liées à la création d’une entreprise, comme l’obligation d’établir un business plan et des démarches administratives.
Le portage salarial est également avantageux pour les jeunes diplômés qui souhaitent exercer en freelance. En effet, ce contrat leur permet de tester leur projet professionnel sans prendre le risque de créer une micro-entreprise, ce qui peut être complexe et coûteux à gérer.

Quels sont les risques du portage salarial ?

Le principal risque, c’est la requalification en contrat de travail. Le salarié porté doit donc veiller à ne pas dépasser les durées maximales de travail autorisées et ne pas travailler plus de 48 heures par semaine. Il ne peut pas non plus travailler au-delà des heures maximales de travail prévues par la convention collective ou l’accord d’entreprise, et doit se soumettre aux durées maximales de travail.

En outre, il doit être en mesure de prouver qu’il a effectué des missions auprès d’un client pendant une période de deux ans au moins.

Conclusion

Vous l’aurez compris, il y a de nombreux avantages à être porté, mais aussi quelques inconvénients, à vous de peser le pour et le contre en fonction de votre situation.